Menu

Les Forces motrices - Analyse de la motivation

Les Forces motrices sont un outil utilisé pour découvrir ce qui motive les personnes dans leur travail. Les Forces motrices sont un outil utilisé dans de nombreuses situations présentant de grandes différences entre les personnes, par exemple dans le cadre du développement d'un groupe, du management, des ventes, de la communication, ainsi qu’en tant qu’outil de soutien au recrutement.

 Les résultats mettent en avant les facteurs de motivation importants et moins importants de chacun. Les forces motrices sont un excellent complément à l’analyse Puzzle DISC. Cela va donner le « Pourquoi » dune personne.



L’analyse de motivation Forces motrices d’Ensize repose en partie sur le raisonnement présenté par le Dr Eduard Spranger (1882-1963) dans son ouvrage « Types of Men » (1928), dans lequel il identifie les différents facteurs qui apportent des réponses à la question de savoir pourquoi les personnes se conduisent d’une certaine façon. Il décrit six attitudes qui influent sur le choix de nos actions. Spranger considère que ces attitudes sont hiérarchisées et que les deux attitudes les plus fortes de chaque personne influencent les quatre autres à différents niveaux. Selon Spranger, le choix d’une action provient des deux attitudes les plus fortes.

Pourquoi les forces motrices sont-elles des paramètres importants 
?
Pourquoi est-il important de savoir ce qui motive un employé ? Tout simplement parce que la motivation est liée à nos valeurs personnelles et concernent le sens de la vie. Ces valeurs sont différentes selon chaque personne. En général, la performance et le bien-être d’un travailleur sont meilleurs si ses valeurs sont en accord avec ceux de son entreprise. Par conséquent, la sélection est un aspect clé pour s’assurer que les valeurs du travailleur sont en phase avec ceux de la compagnie.

La motivation consiste à gagner le « cœur » de nos collègues et non pas à faire appel à leur intelligence ! Pour motiver les personnes, il doit y avoir un climat et un système de récompenses sur le lieu de travail qui soutiennent les forces motrices personnelles des employés. Or, beaucoup oublient que l’argent et les bonus ne sont pas les seules choses qui motivent le personnel. La motivation est liée aux forces motrices internes qui nous poussent à agir. Il est question de satisfaire les besoins de chacun. L’effort que nous réalisons pour accomplir un bon travail dépend de notre degré de motivation. L’attribution de tâches en accord avec nos forces motrices nous pousse à bien faire notre travail. Chaque personne a des besoins différents.


Les entreprises peuvent gagner de nombreux « cœurs » en dialoguant avec le personnel sur les forces motrices importantes qui doivent être fournies dans le cadre du travail.

Plusieurs études ont révélé que le contraire de la satisfaction au travail n'est pas l’insatisfaction, mais le manque de satisfaction. En d’autres termes, les salaires et les bonus peuvent éviter le mécontentement, mais ils ne mènent pas nécessairement à la satisfaction. Supposer que tout le monde est motivé par la même chose ne génère pas une motivation plus grande. Les personnes sont davantage motivées par les sentiments que par des faits et la logique. Elles peuvent quitter un emploi bien rémunéré si elles ne se sentent pas appréciées, si le travail ne représente pas un défi ou si elles sont malheureuses dans leur travail. Les personnes veulent sentir qu’elles appartiennent à une organisation/entreprise qui prend soin d’elles, qui les motive, qui croit en elles et qui leur souhaite le meilleur, en tant qu’employés mais aussi en tant que personnes.

L’analyse de la motivation des Forces motrices répond à ce qui vous motive et motive votre équipe.
L’analyse consiste en une échelle (ordinale) sur laquelle l’individu classe ses quatre forces motrices les plus fortes en deux étapes. Six questions font référence à chaque attitude (« force motrice »). L’échelle est ensuite décrite sur un diagramme dans lequel l'intensité est mesurée de 0% à 100%.


Lors du feedback, il peut également être utile d’identifier les forces motrices les plus faibles d'une personne.

 Une échelle ordinale permet de comparer les résultats entre individus. On peut alors créer plusieurs groupes de comparaison, par exemple hommes, femmes, tranches d’âge différentes, etc.


On peut également définir une valeur médiane, et non une moyenne. Voici quelques comparaisons intéressantes : L’équipe de direction dispose-t-elle des mêmes forces motrices que le service clientèle ? Quelles sont les forces motrices de l'équipe de vente par rapport au service de production ?


L’analyse des forces motrices est un excellent complément du Puzzle DISC. Des matériels de travail stimulant sont également disponibles pour cette analyse.